13 Gestion des agrosystèmes

 « Gérer durablement » un système type « culture » signifie gérer la circulation de matière minérale dans celui-ci. Afin de ne pas modifier la réserve du sol (RS), il est nécessaire de connaître la quantité de matière absorbée par la culture (A), la part de restitution au sol (R), la part exportée par l’Homme (E = A-R), les apports atmosphériques (AA) ainsi que les  pertes par lessivage (PL).  La masse d’éléments à introduire dans le système (ME) pour maintenir la réserve du sol intacte sera donc de ME = PL + E –AA. Aujourd’hui les agriculteurs font régulièrement analyser leur sol et grâce au GPS, délivrent à l’emplacement précis du champ qui le nécessite, la stricte masse d’éléments permettant d’équilibrer le système. 

Le développement durable  est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. Pour assurer un tel développement il faut donc gérer les intrants. Cependant il faut également avoir une consommation raisonnée et faire des choix dans notre alimentation. En effet, certains élevages nécessitent, pour produire 1 kg de matière organique à destination alimentaire, nettement plus de surface et d’eau que d’autres. C’est le cas par exemple du bœuf qui, pour la production d’un kilogramme de matière consommable, nécessite pour son élevage et celui de son alimentation, 323m2 et 15 500 litres d’eau alors que la production d’un kilogramme de poulet d’en demande que 53 m2 et 3 900 litres. Sachant que la production végétale nécessite moins de surface, moins d’eau et qu’il n’est pas recommandé de manger de la viande tous les jours, il devient urgent de changer nos habitudes de vie et de consommer de manière plus écoresponsable.

Pour ce faire le système intensif doit être abandonné pour laisser la place à des pratiques agricoles durables : c'est-à-dire faire de l’agroécologie. C’est un système de production qui s’appuie sur les fonctionnalités offertes par les écosystèmes. L’analyse des écosystèmes et la compréhension de leur fonctionnement a permis de mettre au point des techniques naturelles utilisables en agriculture afin de permettre une forte production de matière organique sans utilisation de produits chimiques :

  • la conservation d’une biodiversité des insectes assurant la pollinisation par la conservation des haies et des bordures enherbées des champs, leur offrant ainsi un habitat.
  • la lutte biologique contre les parasites par l’introduction de prédateurs naturels, l’utilisation de phéromones pour attirer les nuisibles...
  • l’enrichissement du sol par apports de matière organique déjà fragmentée (fumier, compost)
  • l’enrichissement du sol couplé à la lutte contre les parasites avec la polyculture : toutes les plantes n’ont pas les mêmes besoins, ainsi en alternant les rangs de plantes aux besoins différents on évite l’épuisement en une même ressource d’un sol. De plus l’utilisation des fleurs au sein des cultures attire à la fois les pollinisateurs et les insectes parasites.
  • l’apport en minéraux aux plantes cultivées peut également se faire à l’aide de micro-organismes vivant dans les racines de celles-ci formant des renflements appelés « nodosités ».  Il est aussi possible d’observer des associations de champignons avec les racines facilitant le passage de l’eau et des sels minéraux, on parle de « mycorhizes ». 
  • la « jachère » pratiquée depuis le moyen-âge permet au sol de se reposer et de s’enrichir naturellement par la décomposition de la matière organique végétale des plantes herbacées s’y développant. L’agroforesterie en alternance avec les cultures classiques y concourt également.
  • le labour des sols est désormais réalisé beaucoup moins profondément afin de ne pas détruire l’habitat des êtres vivants du sol. 

Le principe de l’agroécologie :

Diapositive1

L’agroécologie est donc un système efficace et durable de production permettant aux populations de se nourrir suffisamment tout en protégeant l’environnement et la santé.



 

Gestion durable - SVT - ENJEUX 2nde #6 - Mathrix

Date de dernière mise à jour : 08/06/2021